Les améliorations de la technologie dermatologique et cosmétique ont généré des moyens plus sûrs et plus sophistiqués pour obtenir une peau jeune. L’une de ces améliorations est le resurfaçage de la peau au laser, qui peut réduire les rides, les taches de vieillesse et autres imperfections, tout en resserrant la peau et en équilibrant le teint. Voici ce qu’il faut savoir sur le resurfaçage au laser avant de prendre un rendez-vous.

Comment fonctionne le resurfaçage au laser

Le resurfaçage au laser est une procédure de renouvellement de la peau qui utilise généralement une lumière pulsée intense (IPL) ou un rajeunissement sublatif pour stimuler la production de collagène et d’élastine et donner à la peau un aspect plus frais. L’IPL, également connue sous le nom de Skin Rejuvenation Advanced (SRA), utilise une source de lumière puissante qui pénètre en profondeur dans plusieurs couches de la peau pour stimuler le rajeunissement de la peau du visage.

Le laser de rajeunissement sublatif, quant à lui, utilise l’énergie des radiofréquences pour obtenir des résultats ciblés sur les zones traitées tout en laissant les tissus environnants intacts pour faciliter le processus de guérison.

Se préparer au traitement au laser

Comme pour tout traitement dermatologique, le resurfaçage de la peau au laser doit commencer par une consultation avec un professionnel qualifié. Lors de cette consultation, le prestataire peut déterminer si le patient est un bon candidat pour l’intervention. Dans la semaine précédant la consultation, les patients doivent éviter les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’Advil ou le Motrin et éviter la caféine pendant les 24 heures précédant le traitement. Les patients doivent également éviter de fumer, car cela peut prolonger le processus de guérison.

Inconfort lié au traitement

Comme pour les autres traitements esthétiques du visage ou du corps, les patients peuvent ressentir un certain inconfort lorsqu’ils reçoivent un traitement de resurfaçage au laser et un traitement photofacial à l’IPL. On la compare souvent à la sensation d’un élastique qui se pose sur la peau, mais l’intensité de l’inconfort peut varier en fonction de la zone et de la profondeur du traitement. Certains patients l’ont également comparée à une sensation de picotement. Après l’intervention, les patients peuvent également ressentir une certaine sensibilité continue.

Calendrier du resurfaçage au laser

Beaucoup ne se rendent pas compte que le choix du moment d’un traitement de resurfaçage au laser est tout aussi important que de trouver le bon praticien. Le choix du moment est important car la peau traitée au laser peut présenter une sensibilité accrue à l’exposition au soleil jusqu’à 12 mois après l’intervention. Pour contrer ce symptôme, de nombreux prestataires recommandent de pratiquer l’intervention en automne, car les patients ont tendance à passer plus de temps à l’intérieur pendant l’automne et l’hiver. Les patients doivent également protéger leur peau refaite avec un écran solaire à large spectre avec un FPS 30 ou plus. L’utilisation quotidienne d’un écran solaire de qualité peut également prévenir les signes de vieillissement et les risques de cancer de la peau.

Un traitement au laser approprié peut aider les patients à obtenir un éclat de jeunesse en réduisant l’apparence des ridules et des décolorations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici